au moins dix drones russes attaquent Kiev et la région d’Odessa

Image de couverture : Des secours s’affairaient autour d’un immeuble abîmé par un drone russe à Kharkiv, le 1er août 2023. SERGEY BOBOK / AFP

  • Plusieurs drones russes ont attaqué Kiev tôt ce mercredi 2 août, provoquant des dégâts matériels mais aucune victime, a annoncé le maire de la capitale, Vitali Klitschko. « A la suite de l’attaque ennemie sur la capitale et la chute de débris de drones, un immeuble non résidentiel a été endommagé dans le district de Solomyansky. Un arbre a pris feu dans le district de Svyatoshynsky », a écrit M. Klitschko sur Telegram. « Toutes les cibles – plus de dix drones – ont été détectées et détruites à temps », a indiqué sur Telegram Serguiï Popko, le chef de l’administration militaire.
  • Une autre attaque de drones a aussi eu lieu ce mercredi matin dans le sud de la région Odessa. Des infrastructures portuaires ont été endommagées. « Des feux se sont déclarés dans les installations du port et des infrastructures industrielles de la région, et un ascenseur a été endommagé », a annoncé mercredi le gouverneur régional, Oleg Kiper.
  • Mardi 1er août, la Russie avait affirmé avoir déjoué une vague d’attaques de drones aériens et marins contre Moscou, la Crimée et la flotte russe en mer Noire. Un gratte-ciel du quartier financier de la capitale a été touché pour la deuxième fois en quelques jours. La Russie a annoncé qu’elle allait intensifier ses frappes contre les infrastructures militaires ukrainiennes pour riposter aux attaques de drones contre son territoire.
  • L’aéroport international Vnoukovo de Moscou a été temporairement fermé, a annoncé mardi l’agence de presse publique TASS, qui relayait une information des services d’urgence. Il avait aussi été brièvement fermé tôt dimanche lors de la précédente attaque de drones rapportée par Moscou. Deux autres drones ont été détruits par la défense aérienne au-dessus du territoire des districts d’Odintsovo et Naro-Fominsk, dans la région de Moscou, a par ailleurs déclaré le ministère de la défense russe.
  • Une attaque russe a fait trois morts à Kherson, lundi matin. Le gouverneur de l’oblast de Kherson, Oleksandr Prokudin, a confirmé ce bilan en précisant que dix-huit civils ont également été blessés, dont des volontaires et une jeune fille de 16 ans.
  • Au moins six personnes ont été tuées, et quatre-vingts autres blessées, par le bombardement d’un immeuble d’habitation lundi matin à Kryvy Rih, dans le centre de l’Ukraine. Deux missiles ont touché un bâtiment scolaire et ont partiellement détruit l’immeuble. Plus de deux cents secouristes s’affairaient dans les décombres des bâtiments pour tenter de sauver les personnes prises au piège. « Cette terreur ne nous effraiera pas et ne nous brisera pas », a déclaré Volodymyr Zelensky.

Retrouvez notre direct du mardi 1er août en cliquant sur ce lien.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Reportage. A Moscou, la vie quotidienne sous les attaques de drones

Reportage. Ukraine : à Kreminna, la poussée meurtrière des forces russes

Décryptage. L’armée ukrainienne réalise une percée dans l’est et le sud du pays, une avancée obtenue de haute lutte

Pixels. Des curieuses pages virales sur Facebook qui vantent les intérêts russes en Afrique francophone

Décryptage. La Russie contrainte de repousser l’âge de la conscription de 27 ans à 30 ans

Décryptage. Les cartes de la guerre en Ukraine, depuis l’invasion russe de février 2022