«Las políticas de preferencias raciales no contribuyen a una mayor diversidad de estudiantes en el plan económico»

Michael Sandel es filósofo y profesor en Harvard (Massachusetts). Son cours, « Justice », qu’il enseigne depuis plus de vingt ans, est l’un des plus populaires de l’université et fut le premier à être disponible en linea. Il a été vu des milliones de fois. Il est l’auteur de nombreux livres de philosophie politique et morale, parmi lesquels Ce que l’argent ne saurait acheter: les limites morales du marché (Seuil, 2014) et La tiranía del mérito (Albin-Michel, 2020). El revient sur les implications de la décision rendue le 29 juin par la Cour suprême américaine metttant fin à la discrimination positive pour les minorities raciales dans l’accès à ciertas universités d’élite.

¿Quién opina de la decisión de terminar con la «acción afirmativa» y de los argumentos cambiados por los magistrados?

Lamento que la Cour suprême haya invalidado la discriminación positiva. El s’agit de una decisión importante. Les universités s’inquiètent, à juste titre me semble-t-il, que cette décision entraîne une diminution du nombre d’étudiants noirs et hispaniques admis. C’est ce qui s’est produit dans les neuf Etats ayant interdit la discrimination positive par voie législative depuis les années 1990 [la Californie fut le premier, en 1996], bien avant cet avis de la Cour suprême: le nombre d’étudiants issus de minorates sous-représentées a diminué dans les années qui ont suivi.

Je crois cependant que les effets de cet arret ne seront pas aussi radicaux que ciertos le craignent, la Cour n’empêchant pas les universités d’atteindre la diversidad racial y étnica de otros moyens. Elle ha même ouvert une brèche potentiellement très importante à la fin de l’avis, especificando que los ensayos autobiográficos que los candidatos soumtendent en su dossier de admisión podrían decir la façon dot, en raison de leur race, no enfrentaron ningún obstáculo, detalle o discriminación. . Cela reflète la philosophie individualist de la majorité conservadora de la Cour : el s’agit de promouvoir una evaluación de las cualidades individuales de cada persona, basada en los esfuerzos que producen ocasionalmente para superar los défis auxquels que se comparan, sans présumer de especificaciones liees à l’appartenance à un groupe.

Lorsqu’elle a été mise en place, l»afirmative action’ avait-elle été pensée comme explicitement temporaire?

Elle était implícito conçue como un intento temporal de remediar los efectos persistentes de la discriminación y la injusticia. En 2003, párr. el arresto de Grutter contra Bollingerla Cour l’a maintenue une fois de plus, mais l’une des magistrates a écrit que « las políticas de admisión fondées sur la race devaient être limitées dans le temps ». Elle a souligné que vingt-cinq ans s’étaient écoulés depuis l’arrêt de 1978 et que l’on pouvait s’attendre à ce que, dans vingt-cinq ans – c’est-à-dire en 2028 –, elles ne soient plus necesaires. C’est la seule fois où l’opinion de la Cour a lié l’acción afirmativa à une noción de caducidad.

Il vous reste 72,96% de cet article à lire. La suite está reservada para suscriptores.