le point sur la situation en début de journée

Image de couverture : Le président ukrainien Volodymyr Zelensky sur le front, en visite dans la région de Zaporijia, le 15 août 2023. UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SER / via REUTERS

  • Volodymyr Zelensky a rencontré des forces ukrainiennes sur le front sud. Le chef d’Etat ukrainien a rencontré mardi des troupes engagées dans la contre-offensive contre l’armée russe, dans la région de Zaporijia, a déclaré la présidence. « Lors d’un voyage dans la région de Zaporijia, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a visité les emplacements des brigades qui mènent des opérations offensives dans le secteur de Melitopol », a fait savoir la présidence ukrainienne dans un communiqué.
  • Le président russe et la Corée du Nord ont prôné mardi une coopération accrue, notamment dans le domaine de la défense, nouvelle illustration du rapprochement entre ces deux ennemis des Etats-Unis depuis le début de l’offensive du Kremlin en Ukraine. Dans la matinée, Vladimir Poutine a le premier prôné le renforcement de la coopération avec Pyongyang, dans un message de félicitations adressé au dirigeant nord-coréen Kim Jong Un à l’occasion du jour de la Libération, célébrant, en Corée du Nord comme en Corée du Sud, la fin du règne colonial japonais en 1945.
  • Le ministre ukrainien des Sports, Vadym Gutzeit, n’exclut pas que « les Russes fassent un geste de bonne volonté en renonçant à se rendre » aux Jeux olympiques de Paris l’année prochaine, a-t-il estimé dans un entretien à l’AFP. « Si des athlètes russes participent aux Jeux olympiques, les propagandistes russes essaieront de transformer cette célébration du sport en une célébration de la propagande, comme l’a fait Hitler », a déclaré M. Gutzeit, faisant référence à l’organisation des Jeux olympiques d’été de 1936 à Berlin par l’Allemagne nazie.
  • L’armée russe a affirmé mardi avoir bombardé durant la nuit plusieurs sites industriels militaires en Ukraine. « Tous les sites ciblés ont été touchés », a assuré, comme à son habitude, le ministère de la défense russe dans son communiqué quotidien. « Le complexe militaro-industriel de l’Ukraine a subi des dommages significatifs », a-t-il ajouté.
  • De son côté, l’Ukraine a assuré avoir abattu seize des vingt-huit missiles tirés pendant la nuit par les Russes. Un missile qui n’a pas été intercepté par la défense antiaérienne de Kiev a fait trois morts à Loutsk, dans l’ouest du pays. La présidence ukrainienne a aussi fait état d’un complexe sportif touché à Dnipro, une ville du centre de l’Ukraine. Selon des journalistes de l’AFP sur place, un autre missile a frappé le terrain de jeux d’une maternelle à Lviv.
  • Les forces russes ont empêché une incursion d’un « groupe de saboteurs » ukrainiens près du village de Kourkovitchi dans la région de Briansk, frontalière de l’Ukraine, a affirmé mardi sur Telegram le gouverneur de l’oblast, Alexandre Bogomaz. Il a précisé que « personne n’a été blessé » mais que des locaux industriels ont notamment été endommagés par des bombardements.
  • Le gouvernement suédois a présenté mardi une nouvelle aide militaire de 3,4 milliards de couronnes (286,6 millions d’euros) à destination de l’Ukraine. Ce plan comprend notamment des munitions et des pièces de rechange pour les véhicules de combat d’infanterie CV-90, pour des tanks ou encore pour le système d’artillerie Archer. Ce plan va être soumis au vote du Parlement jeudi.

Retrouvez notre direct du mardi 15 août en cliquant sur ce lien.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Reportage. En Ukraine, la jeunesse dorée de Kiev tente d’oublier la guerre

Les faits. Sept morts, dont un nouveau-né, dans des frappes russes sur la région de Kherson

Chronique. Jean-Pierre Filiu : Face à l’Ukraine, le jeu de la Russie entre l’Iran et les Emirats arabes unis

Editorial. L’efficacité des sanctions contre la Russie en question

Cartes. Les cartes de la guerre en Ukraine, depuis l’invasion russe de février 2022