sept morts et des dizaines de blessés après un bombardement russe sur Tchernihiv, dans le nord du pays, selon les autorités

Image de couverture : Sur cette photographie tirée d’une vidéo fournie par les services d’urgence ukrainiens, des pompiers interviennent sur le toit d’un théâtre endommagé par un bombardement russe, le 19 août 2023. AP

  • Vladimir Poutine ne se rendra pas à l’Assemblée générale des Nations unies en septembre. Le président russe, contre qui la Cour pénale internationale a émis un mandat d’arrêt, a signé un décret sur la composition de la délégation russe qui sera dirigée à sa place par le ministre des affaires étrangères, Sergueï Lavrov.
  • Les Etats-Unis ont donné leur aval à l’envoi par le Danemark et les Pays-Bas d’avions de combat américains F-16 à l’Ukraine, une fois que les pilotes ukrainiens seront formés pour les piloter. « Une super nouvelle de nos amis aux Etats-Unis ! », s’est félicité sur X (anciennement Twitter) le ministre de la défense ukrainien, Oleksii Reznikov.
  • Grigori Melkoniants, coprésident de l’ONG de défense des droits des électeurs Golos, a été placé en détention provisoire vendredi par un tribunal russe, accusé d’être impliqué dans les activités d’une « organisation indésirable ». Cette décision survient à quelques semaines des élections régionales de septembre et à moins d’un an de la présidentielle de 2024 en Russie.
  • L’Ukraine et la Roumanie ont conclu un accord pour accélérer l’acheminement des marchandises, rendu plus difficile depuis le retrait de la Russie, en juillet, de l’accord qui permettait l’exportation des céréales ukrainiennes.
  • Le tribunal municipal de Moscou a ordonné vendredi la dissolution de l’association Centre Sakharov, un des derniers piliers de la défense des droits humains en Russie. Le centre ouvert dans les années 1990 avait été contraint de fermer ses portes en début d’année.
  • La Russie a annoncé vendredi sanctionner le procureur de la Cour pénale internationale, Karim Khan, qui avait émis à la mi-mars un mandat d’arrêt contre Vladimir Poutine, ainsi que des ministres et des journalistes britanniques. Le ministère des affaires étrangères russe a justifié ces nouvelles sanctions par « le soutien militaire indéfectible de Londres » à Kiev et « la mise en œuvre agressive (…) d’une politique antirusse hostile ».

Retrouvez notre direct du vendredi 18 août en cliquant sur ce lien.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Reportage. A Kiev, l’autopsie des missiles russes livre leurs secrets

Tribune. Denis MacShane : « Cher Lula, en Ukraine, soutiens la paix et le respect des frontières »

Décryptages. Championnats du monde d’athlétisme 2023 : World Athletics, fer de lance des fédérations hostiles à la réintégration des Russes et Biélorusses

Reportage. A Moscou, l’adieu au mythique Centre Sakharov

Reportage. A Kiev, Mère Patrie devient Mère Ukraine

Reportage. Avoir 15 ans à Kramatorsk : l’éprouvant quotidien des adolescents ukrainiens en temps de guerre

Analyse. Le spectre de la guerre longue s’installe

Cartes. Les cartes de la guerre en Ukraine, depuis le début de l’invasion russe, en février 2022